Retrouver une belle chevelure grâce à la greffe capillaire pour femmes

Retrouver une belle chevelure grâce à la greffe capillaire pour femmes

Date :

Perdre ses cheveux est tout à fait normal… jusqu’à un certain point. Au-delà de plus de 100 cheveux perdus par jour, la chute devient problématique. Heureusement des solutions existent comme la greffe de cheveux, par exemple. Le médecin est alors le meilleur interlocuteur pour décider quelle est la meilleure solution pour vous.

Les types d’alopécie chez la femme

Chez la femme on distingue l’alopécie congénitale, la forme la plus rare due à une absence de racine de cheveux. La greffe capillaire est alors le seul et ultime recours. L’alopécie androgénique est la calvitie la plus courante chez l’homme, mais les femmes aussi en souffrent. Ses caractéristiques : une diminution progressive et définitive de la qualité et de la quantité des cheveux. Chez la femme, elle se concentre surtout sur le sommet du crâne et la zone centrale, avec une bande frontale presque intacte. Cette forme d’alopécie englobe près de 95% des cas de calvitie féminine et touchent plus de deux millions de françaises. Des traitements locaux existent certes (comme le Minoxidil), mais la greffe est le seul moyen de combler les pertes capillaires.

grades calvitie femme

Les grades vous permettent de déterminer le stade de votre calvitie.

L’alopécie diffuse, où la perte est généralisée sur l’ensemble de la chevelure, elle se constate souvent après un déséquilibre hormonal, des traitements hormonaux, la ménopause, des chimiothérapies… Dans ce cas, il faut identifier le facteur responsable de la chute de cheveux afin de le traiter. Et enfin, il existe aussi l’alopécie circonscrite ou pelade. Une inflammation de la racine des cheveux est en cause, cette réaction auto-immune ne s’explique pas encore avec précision, des facteurs psychologiques en seraient responsables. Des traitements locaux sont alors prescrits. Enfin, la dernière forme est l’alopécie de traction, due à certains types de coiffure qui tirent trop les cheveux en arrière.

L’alopécie androgénique concerne la quasi-totalité des problèmes de calvitie chez la femme. La greffe de cheveux pour les femmes se révèle comme le moyen le plus efficace pour y remédier. Il est d’ailleurs recommandé de s’en préoccuper dès le début afin d’enrayer le dégarnissement qui se concentre au niveau de la raie des cheveux. Cela commence généralement par des cheveux plus rares, plus fins, plus courts… puis on finit par distinguer le cuir chevelu. Il faut agir. Plus on commence tôt, plus les résultats des implants capillaires seront naturels et harmonieux.

La greffe de cheveux pour les femmes

La greffe capillaire. Le mot peut rebuter. Pas d’inquiétude, les techniques sont bien rodées et sans douleur. Le choix du centre est primordial pour s’assurer d’être suivi par un personnel aguerri, compétent et expérimenté.

Quel est le principe de la greffe ? On prélève les cheveux (Unités Folliculaire) à l’arrière de la tête, avant de le réimplanter. Attention, on ne peut réimplanter que ses propres cheveux.

Il existe deux types de greffes. Le prélèvement FUE est le plus invasif car il nécessite de raser la zone donneuse. C’est pourquoi chez CGC Paris Étoile, nous recommandons en priorité le prélèvement FUT (bandelette) pour les femmes. La cicatrice linéaire laissée à l’arrière de la tête lors du prélèvement de la bande sera cachée par la longueur de vos cheveux. Le centre CGC Paris Étoile est expert dans cette méthode qui requiert un savoir-faire technique et exigeant.

Pour toute question, contactez-nous !


Votre message a bien été envoyé

CGC Paris Étoile
10 avenue de la Grande Armée
75017 Paris
01 45 00 60 40 / 06.73.89.38.90