Les bons gestes à connaître lors des 15 jours post-opératoires

Les bons gestes à connaître lors des 15 jours post-opératoires

Date :

Après la greffe, le praticien remet un guide de « bonne conduite » à chacun de ses patients. Des règles simples mais essentielles à respecter pour garantir le succès de l’opération et éviter tous désagréments. En quinze jours, les dernières traces de l’intervention auront disparu… Vous pourrez reprendre vos activités classiques et recommencer à vous laver les cheveux sans précautions particulières.

L’une des recommandations primordiales consiste à ne jamais frotter la zone greffée et de veiller à ne rien porter sur la tête qui puisse frotter cette partie sensible. Et cela jusqu’à la fin des quinze jours post-opératoires. Même lors du premier shampoing qui n’intervient pas avant J+2, on se lave la tête avec précaution, tout en douceur, sans frotter. À partir de J+2, il est conseillé de se laver les cheveux tous les jours en conservant ces nouvelles pratiques de douceur. On ne le répètera jamais assez : le frottement est l’ennemi de la greffe de cheveux. De la douceur certes, mais il faut aussi veiller à éliminer au fur et à mesure les croûtes sur le crâne. De J+11 à J+14, le shampoing, tout en restant doux, peut être un peu plus énergique afin d’aider à faire tomber les dernières croûtes. Votre routine capillaire doit être minimale : pas de coiffage particulier, pas d’usage de sèche-cheveux. Et si un petit cheveu tombe, pas de stress, c’est tout à fait normal.

Deuxième recommandation, on évite le sport, les baignades pendant au moins 6 jours. Ensuite, on peut reprendre une activité sportive en laissant de côté la natation et le football. Pas de panique, pour les accros au sport, tout redevient normal au bout d’une quinzaine de jours… On évite les coups de soleil (quand la saison s’y prête) pendant 15 jours. On privilégie également un sommeil sur le dos ou sur le côté, mais en position surélevée, avec deux oreillers sous la tête, pour éviter ou diminuer un éventuel œdème post-opératoire qui peut apparaître aux alentours de J+3 (réaction normale après la greffe).

Troisième recommandation, on respecte la prise de médicaments prescrits après l’intervention : l’antibiotiques, un anti-inflammatoire et l’antalgique (antidouleur), selon l’ordonnance.

À J+10, les greffons sont bien implantés et la cicatrisation est presque terminée. La zone greffée commence à avoir un aspect normal, sans rougeur.

Il existe quelques modalités différentes dans le suivi post-opératoire d’une greffe FUE (un petit pansement autour de la zone donneuse qu’il faudra retirer à J+1, de la Biseptine à pulvériser à J+1 et +2) ou d’une greffe FUT (J+7 à J+10, nettoyage de la zone de la cicatrice pour ramollir les croûtes sur le fil de suture qui tombera tout seul 3 à 4 semaines après la greffe).

À la moindre interrogation, l’équipe CGC Paris Étoile est là pour vous répondre ou vous rassurer. Ne laissez pas le stress vous envahir. En respectant scrupuleusement tous ces conseils, la phase post-opératoire se déroulera sans encombre.

Vous souhaitez en savoir plus sur la greffe de cheveux ? Retrouvez plus d'information sur le déroulement de l'intervention. 

Pour toute question, contactez-nous !


Votre message a bien été envoyé

CGC Paris Étoile
10 avenue de la Grande Armée
75017 Paris
01 45 00 60 40 / 06 73 89 38 90